La Clé d'or



Préface à la Clé d'or


   J'ai condensé cet essai en cinq pages. Si cela eût été possible, je l'aurais réduit en autant de lignes. Je n'avais pas l'intention d'en faire un traité instructif, mais une recette pratique, pour sortir de ses ennuis. L'étude et la recherche ont leur utilité, mais ni l'un ni l'autre ne peut vous tirer d'une difficulté concrète. Rien, si ce n'est un travail pratique effectué dans la conscience n'y parviendra.

   L'erreur, quand tout va mal, c'est de lire superficiellement livre après livre sans obtenir ni réconfort, ni résultat positif.

   Lisez « La Clé d'Or » plusieurs fois. Faites exactement ce qu'elle conseille et si vous avez assez de persévérance, vous surmonterez n'importe quelle difficulté.


Dr Emmet Fox



La Clé d'or


   La Prière scientifique vous permettra, tôt ou tard, de sortir de vous-même, ou d'aider votre prochain à sortir de n'importe quelle difficulté.

   C'est la Clé d'Or de l'harmonie et du bonheur.

   À ceux qui ne connaissent pas la plus grande force qui soit, cette affirmation peut paraître une prétention assez risquée. Mais il suffit d'essayer loyalement pour prouver sans aucun doute que c'est juste. Vous n'avez pas besoin de croire ce que je dis. Essayez vous-même et vous constaterez ses effets.

   Dieu est Omnipotent et l'homme est créé à Son Image et à Sa Ressemblance. Il domine toute choses. Ceci est un enseignement inspiré, il faut l'accepter littéralement à la lettre. L'homme, cela veut dire naturellement tous les hommes, a la faculté de se servir de cette force qui n'est pas le privilège des Mystiques ou des Saints, comme on le suppose souvent, ou même de métaphysiciens expérimentés. Qui que vous soyez, où que vous soyez, La Clé d'Or de l'harmonie est dans vos mains maintenant même.

   Dans la Prière Scientifique, en effet, c'est Dieu qui agit et pas vous, c'est pourquoi vos limitations ou vos faiblesses n'interviennent pas dans le processus. Vous n'êtes que le canal par lequel opère l'action divine et votre rôle consistera seulement à ne pas faire obstacle. Des néophytes obtiennent souvent des résultats étonnants dès qu'ils essaient parce que ce qui est absolument essentiel, c'est d'avoir un esprit ouvert et une foi suffisante. À part cela, vous pouvez avoir n'importe quelles vues sur la religion ou n'en point avoir.

   Quant à la méthode pratique, comme tout ce qui est fondamental, elle est la simplicité même. Tout ce que vous avez à faire, c'est de ne plus penser à la difficulté quelle qu'elle soit, et de penser à Dieu. C'est la règle absolue, et si vous la suivez, toute difficulté sera vaincue.

   Qu'elle soit grave ou non, qu'elle concerne la santé, les affaires pécuniaires, un procès, une dispute, un accident, n'importe quoi enfin, n'y pensez plus, pensez à Dieu, c'est tout ce que vous avez à faire. Rien ne peut être plus simple, n'est-ce pas ? Dieu Lui-même n'aurait pu rendre cela plus simple, pourtant la réussite est certaine.

   N'essayez pas de vous former une image de Dieu, ce qui est, bien entendu, impossible. Priez en méditant sur tout ce que vous savez de Dieu. Dieu est Sagesse, Vérité, Amour. Dieu est présent partout. Sa puissance est infinie, Il sait tout, etc.

   Peu importe que vous croyiez comprendre toutes ces vérités, ou qu'elles vous soient encore imprécises. Répétez-les. L'essentiel est de ne plus penser à ce qui vous préoccupe. La règle veut que vous pensiez à Dieu, à Lui Seul, et si vous songez à vos difficultés, vous ne pensez pas à Lui. Regarder toujours derrière vous pour voir ce que deviennent vos affaires, est fatal, parce que c'est penser à vos soucis, et vous ne devez penser qu'à Dieu et rien qu'à Lui. Votre objet est de chasser la pensée qui préoccupe votre conscience, pour quelques instants au moins, pour lui substituer l'idée de Dieu. Voilà le point capital.

   Si vous parvenez à vous absorber dans la contemplation du monde spirituel au point d'en oublier vraiment pendant un instant la raison pour laquelle vous avez commencé à prier, vous vous apercevrez bientôt que vous êtes sorti heureusement de vos embarras, et que votre démonstration est faite.

   Pour vous servir de la Clé d'Or à l'égard de quelqu'un qui vous fait du tort, ou d'une situation difficile, il faut penser : « Maintenant je vais traiter avec la Clé d'Or Jean ou Marie, ou ce danger qui me menace », puis, écartant toute pensée de Jean, Marie ou du danger de votre esprit, vous la remplacez par l'idée de Dieu.

   En travaillant ainsi au sujet d'une personne, vous ne cherchez pas à influencer sa conduite, cependant vous l'empêcherez de vous nuire et vous ne lui ferez que du bien. Dorénavant, il est certain que dans une certaine mesure elle sera elle-même devenue plus compréhensive, moins matérielle. Un procès imminent, ou toute autre difficulté disparaîtra probablement sans atteindre à une crise, justice étant rendue à chacun.

   Si vous vous croyez capable de faire très vite cette expérience, vous pouvez la répéter plusieurs fois par jour après un intervalle.

   Mais entre-temps, cessez de penser à ce qui vous tourmente, c'est extrêmement important.

   Nous avons dit que la Clé d'Or est simple, et elle l'est, mais naturellement il n'est pas toujours facile de s'en servir. Si vous avez très peur ou si vous êtes inquiet, il peut être difficile au commencement de détacher vos pensées des choses matérielles. Mais en répétant constamment une affirmation de la Vérité absolue qui vous plaît, telle que « Il n'y a pas d'autre puissance que celle de Dieu » ou « Je suis l'enfant de Dieu, rempli et entouré par la paix parfaite de Dieu » ou « Dieu est Amour » ou « Dieu me guide maintenant », ou peut-être, la meilleure et la plus simple de toutes « Dieu est avec moi », même si au début vous le faites machinalement avec tiédeur, vous vous apercevrez bientôt que le traitement produit son effet et que votre esprit s'éclaire. Ne luttez pas fiévreusement, soyez calme mais persévérant. Chaque fois que votre attention divague, aiguillez-la vers Dieu.

   N'essayez pas de deviner par avance la solution de votre problème. Cela ne sert qu'à en retarder la démonstration. Laissez à Dieu le choix des moyens. Il suffit que vous vouliez vraiment sortir de vos ennuis. Faites votre part et Dieu ne manquera jamais de faire la sienne.


Dr Emmet Fox 


 
 
Page 1     Une pensée juste   7 différents auteurs

Page 2     Omraam Mikhaël Aïvanhov   Omraam Mikhaël Aïvanhov

Page 3     
La guérison personnelle   H. Spencer Lewis

Page 4     
Le pouvoir de la pensée   7 différents auteurs

Page 5     
Marcelle Auclair   Marcelle Auclair

Page 6     
Eileen Caddy   Eileen Caddy

Page 7     
Confusius   Confusius

Page 8     
Une bonne pensée   anonymes

Page 9     
L'homme peut penser   Bernard Cantin et Bernard-Paul Lacroix

Page 10   
Diriger nos pensées   Heidi Fittkau-Garthe

Page 11   
Tu sépareras le subtil de l'épais   Omraam Mikhaël Aïvanhov

Page 12   
La sagesse consiste à éviter toute pensée affaiblissante   Dr Wayne W. Dyer

 

 


 

 
 15 

 



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement