Des pensées fortes et concentrées sont des énergies fortes et concentrées



   Pour illuster ces propos, imaginez une loupe à travers laquelle passe un rayon de soleil. Si la loupe est promenée d'un point à un autre, la puissance du rayon de soleil est diffusée et peu apparente. Par contre, si la loupe est maintenue immobile à une bonne distance focale, le rayon solaire se concentre et la lumière diffuse devient subitement assez puissante pour allumer un feu.

   Nos pensées suivent le même schéma. En progressant dans l'étude des pouvoirs de la pensée, vous apprendrez comment développer et concentrer celles-ci afin qu'elles deviennent beaucoup plus puissantes. Pour l'instant, il vous suffit de comprendre que les pensées ont un pouvoir intrinsèque. Vos croyances profondes, vos peurs, vos espoirs, vos soucis, vos attitudes, vos désirs ainsi que la moindre de vos pensées ont tous un effet sur vous et sur les autres.

   La majorité d'entre nous vivons sans vraiment prendre conscience de nos processus de réflexion : comment l'esprit s'active, ce qu'il craint, ce à quoi il porte attention, ce qu'il se dit à lui-même, ce qu'il met de côté. Pour la plupart, nous mangeons, travaillons, conversons ; avons des soucis, espérons, planifions ; faisons l'amour, jouons, faisons des emplettes, tout cela sans nous préoccuper de savoir comment nous pensons.

   Nous serions probablement plus désireux d'apprendre à utiliser nos mécanismes mentaux si, pour chaque pensée, nous devions gagner ou perdre un dollar selon le type de pensée. Quelle proposition quand on considère que nous émettons quotidiennement des milliers de pensées. Imaginez un système de comptabilisation prenant note de chacune de nos pensées et différencions celles qui font gagner de l'argent par rapport à celles qui nous en feraient perdre : comment nous nous empresserions de contrôler et de diriger ces pensées ! Quel enthousiasme nous mettrions à produire ces pensées qui nous rapportent de l'argent et laisser de côté celles qui nous en coûtent.

   C'est à peu près ce qui se passe actuellement en vous mais avec l'énergie plutôt que des dollars. Il y a effectivement un grand système comptable en soi qui se nomme l'univers et où aucune pensée n'y est émise sans produire ses effets.

   Loin d'être un amoncellement inerte de briques et de pierres, notre monde est bel et bien un système énergétique vivant et dynamique. Chaque nouvelle pensée s'imprime dans ce système et ses effets s'y font sentir. Vous créez continuellement votre propre réalité au fil de vos pensées.

   Le premier pas que vous devez franchir pour accéder à une vie nouvelle et pleine de réussite est, en fait, délibérément facile. Il suffit de porter attention au courant de pensées qui coule en vous et de les diriger vers cet objectif. Vous pouvez décider entièrement de votre vie et pourtant regardez comment vous vivez ! Vous proclammez que vous voulez l'abondance financière, mais vous passez votre temps à déplorer votre manque d'argent et le coût élevé de la vie. Vous insistez sur vos manques et sur les factures qui s'accumulent. Vous vous préoccupez de joindre les deux bouts. Peut-être désirez-vous l'aisance financière, mais comme votre conscience n'est que carence et préoccupations, vous ne vivrez jamais cette aisance.

   Ou encore, vous souhaitez obtenir un nouvel emploi, plus intéressant, qui ferait place à de nouveaux défis, qui développerait votre créativité et serait mieux rémunéré. Si vous vous répétez sans cesse que ce genre d'emplois est introuvable, que ça n'arrivera jamais, il est fort peu probable en effet, que cela arrive.

   Peut-être espérez-vous être un individu plus ouvert, plus audacieux et spontané, plein d'assurance et confiant, mais vous ne vous concentrez toujours que sur votre incompétence et vos faiblesses ; vous vous rabaissez sans cesse en insistant sur vos problèmes. Vous pouvez vouloir la force, mais à votre mémoire, si votre conscience n'est que faiblesse, vous vous leurrez en pensant que vous la posséderez un jour.

   En résumé, vouloir quelque chose de toutes ses forces ne le fera pas arriver pour autant. Souhaiter des changements n'aura aucun effet. Travailler douze à quinze heures par jour c'est perdre son temps. Vous demeurerez toujours où vous êtes à moins que vous ne changiez votre façon de penser.


source : La puissance de votre esprit, par John Kehoe 
 

 
Page 1     Une pensée juste   7 différents auteurs

Page 2     Omraam Mikhaël Aïvanhov   Omraam Mikhaël Aïvanhov

Page 3     
La guérison personnelle   H. Spencer Lewis

Page 4     
Le pouvoir de la pensée   7 différents auteurs

Page 5     
Marcelle Auclair   Marcelle Auclair

Page 6     
Eileen Caddy   Eileen Caddy

Page 7     
Confusius   Confusius

Page 8     
Une bonne pensée   anonymes

Page 9     
L'homme peut penser   Bernard Cantin et Bernard-Paul Lacroix

Page 10   
Diriger nos pensées   Heidi Fittkau-Garthe

Page 11   
Tu sépareras le subtil de l'épais   Omraam Mikhaël Aïvanhov

Page 12   
La sagesse consiste à éviter toute pensée affaiblissante   Dr Wayne W. Dyer

 

 


 

 
 20 

 



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement