La loi d'enregistrement   


   Il se peut qu'on doute de l'existence de Dieu, qu'on ne croie ni aux anges ni aux diables, ni au Ciel ni à l'Enfer, mais il y a une chose dont on ne peut absolument pas douter, c'est que nos pensées, nos sentiments et nos actes s'enregistrent en nous et hors de nous, et ils laissent donc des traces. La connaissance de cette loi est à la base de toute la vie morale et spirituelle : du moment que tout s'enregistre, on ne peut plus se permettre de faire n'importe quoi, d'avoir n'importe quelle pensée, n'importe quel sentiment, n'importe quel désir, parce qu'il y aura des conséquences.

   Évidemment, cette idée est nouvelle pour beaucoup. Que les humains qui sont intelligents, instruits et avancés techniquement fassent des enregistrements, ça oui, c'est sûr, il n'y a qu'à voir toutes les images, les paroles et les musiques qui sont enregistrées. Mais la nature, comment peut-elle faire des enregistrements
 ? Et bien, c'est là qu'on voit combien les gens sont ignorents. En réalité, on ne peut rien trouver dans le monde visible qui n'existe déjà dans le monde invisible. L'Intelligence cosmique a devancé les humains et elle les a même dépassés : ses enregistrements sont d'une nature beaucoup plus subtiles que ceux qu'ils sont capables de faire. L'Intelligence cosmique, qui voulait avoir des archives, a décidé que toute l'histoire de l'univers serait enregistré ; elle a donc conçu la création de telle sorte que la terre, les montagnes, les pierres surtout, conservent cette histoire.

   Chaque événement se reflète sur tous les objets alentour et laisse des traces, et on peut dire que ces traces sont ineffaçables, elles sont profondément enfouies sous d'autres couches qui se sont entassées par-dessus, mais elles existent, et on peut les retrouver. Ce sont ces traces qui représentent les archives «
 akashiques ». Mais comme les humains n'ont pas développé les facultés qui leur permettraient de déchiffrer ces enregistrements, ils émettent des hypothèses et bâtissent des théories qu'ils sont rapidement obligés d'abandonner parce qu'elles se révèlent inexactes.

   Les grands événements de l'histoire de l'univers sont enregistrés, et les petits événements de notre vie quotidienne le sont aussi. Tout ce que nous faisons dans les lieux que nous habitons laisse une empreinte, des images, des clichés, toute une mémoire qui est là, fixée dans le plan éthérique, sur les murs, sur les meubles, les objets, et s'il vient un médium, une personne sensible, elle pourra vous en dire en détail ce qui s'est déroulé dans ce lieux.

   Nous laissons des traces sur tous les objets que nous touchons, et même si nous ne les touchons pas, notre seule présence, les émanations de notre corps physique, de notre corps astral, etc., s'impriment sur eux. Et dans les endroits où nous passons, sur les personnes que nous fréquentons, nous laissons aussi des traces, bonnes ou mauvaises, lumineuses ou sombres. C'est pourquoi il est tellement important de travailler sur ses pensées et ses sentiments pour les améliorer, les purifier, en sachant que ce n'est pas uniquement par nos actes, mais par nos pensées et nos sentiments que nous pouvons faire le bien ou le mal.


Omraam Mikhaël Aïvanhov

 
 
 
Page 1     Une pensée juste   7 différents auteurs

Page 2     Omraam Mikhaël Aïvanhov   Omraam Mikhaël Aïvanhov

Page 3     
La guérison personnelle   H. Spencer Lewis

Page 4     
Le pouvoir de la pensée   7 différents auteurs

Page 5     
Marcelle Auclair   Marcelle Auclair

Page 6     
Eileen Caddy   Eileen Caddy

Page 7     
Confusius   Confusius

Page 8     
Une bonne pensée   anonymes

Page 9     
L'homme peut penser   Bernard Cantin et Bernard-Paul Lacroix

Page 10   
Diriger nos pensées   Heidi Fittkau-Garthe

Page 11   
Tu sépareras le subtil de l'épais   Omraam Mikhaël Aïvanhov

Page 12   
La sagesse consiste à éviter toute pensée affaiblissante   Dr Wayne W. Dyer
 
 
 
 

 
 65 
 



Créer un site
Créer un site